Julien Loïs c’est :

Une région : le sud de la France qui l’a vu naître

Une allergie : aux néons des salles de classe du lycée

Un premier métier : vendre sur les marchés des tee-shirt qu’il illustrait à l’aide de pochoirs

Une première occasion: graphisme et illustration pour la marque de surfwear hawaïenne Town & Country

Une seconde occasion : mise en couleurs de l’album d’Eric Cartier “Drylander”

Des illustrations : des pochettes de vyniles du groupe Chinese Man à des peintures sur les murs de Marseille

Un métier : coloriste pour les Éditions Soleil, Vents d’Ouest et Dargaud

Une collaboration : avec Fluide Glacial et Télérama pour des illustrations et avec la revue marseillaise AAARG

Une première parution : 2011, “Artbook” aux Éditions Charette

Des ouvrages : “Pas de panique à Sonic City”, “Artbook 2″…

Aujourd’hui : il travaille avec le scénariste El Diablo sur son prochain album à venir chez AAARG!