Exposition “Et si les super-héros…”

et-si-les-super-heros-1455889173-51787

Et si vous portiez un autre regard sur les super-héros ?

L’exposition présentée à la Bibliothèque Départementale des Bouches-du-Rhône propose une autre expérience des super-héros. Mêlant photographies, dessins, bandes dessinées, vidéos et arts numériques, elle ouvre les imaginaires des petits et grands, à travers des angles d’approche et de réflexion inédits.

Et si… Et si nous nous réapproprions les personnages des super-héros ? Si leurs faiblesses nous rassuraient ? S’ils nous permettait de réécrire l’histoire ? S’ils nous donnaient un peu de leurs super-pouvoirs quand l’obscurité s’étend ? S’ils étaient assis à nos côtés ? S’ils étaient là où nous n’imaginions pas les voir…

À la demande de la bibliothèque qui choisit comme thème de l’exposition la représentation des super-héros dans les travaux de six photographes contemporains, BADAM! met en lien ces photos avec une série de dessins et d’illustrations créés par dix auteurs issus de la bande dessinée contemporaine. Également en fil conducteur, une sélection de comics classiques illustre le propos de ces artistes.

L’objectif est de poser un regard différent sur les super-héros, qui paraissent dans les travaux des artistes, tout à fait humains, avec des faiblesses et des doutes. Le parcours de l’exposition est organisé en six sections, chacune composée par photographies, dessins, fac-similés de bandes dessinées et d’illustrations. L’image du super-héros en résulte détournée, car ils sont placés hors de leurs contexte habituel.

Une exposition de 165 œuvres d’artistes contemporains, un dialogue étroit entre photographies et dessins originaux
Six photographes contemporains (Sacha Goldberger, Les Frères Marvellini, Agan Harahap, Benjamin Béchet, Dulce Pinzón, Pierre-Élie de Pibrac) se réapproprient les personnages des super-héros, détournent leur image, les plaçant dans des situations communes, drôles, parfois anachroniques. En réponse à leurs univers, dix dessinateurs dévoilent des créations originales, réalisées pour cette exposition (Lewis Trondheim, Franck Biancarelli, David Prudhomme, Marion Mousse, Manuele Fior, Victor Hussenot, Olivier Bramanti, Olivier Tallec, Benjamin Adam, Clément Baloup).

L’exposition sera visible du 19 mars au 4 juin 2016 à la Bibliothèque Départementale de Prêt (20, rue Mirès 13003 Marseille).

“La bataille des Fralib”

DSCN0036 - Copie

Après 1336 jours de luttes, les salariés de Fralib ont réussi à sauver leur usine en créant SCOP TI, une société coopérative et participative (ou historiquement “Société Coopérative Ouvrière de Production”).

Sandrine Lana, journaliste, et Clément Baloup, auteur de bandes dessinées, racontent cette aventure sous forme de BD reportage dans le numéro d’automne de la revue XXI.

En collaboration avec La Marelle, BADAM! a créé l’exposition “La bataille des Fralib“.

Le vernissage a eu lieu à la librairie La Réserve à Bulles le 31 octobre 2015.

Parcours graphique grand format,  planches originales, photos et sons.
Vernissage festif et dédicaces à partir de 12h 
en présence des auteurs.

Si vous voulez consulter la fiche technique, veuillez cliquer ici

Les Fralib étaient bien sûr présents afin de faire découvrir leurs gammes de thés et tisanes.

La bataille des Fralib” a ensuite été exposée à la Médiathèque de La Ciotat du 23 novembre au 14 décembre et à la MJC de Martigues du 8 février au 6 mars.

 Renseignements et location : contact@badambd.org

“Entrer dans l’Usine, sentir l’air poussiéreux, ne voir personne. C’était en juillet 2014, lors de la première visite de l’usine Fralib, à Gémenos. Un homme fatigué est ensuite arrivé pour accueillir une énième journaliste et ses questions : “Comment lutte-t-on contre une multinationale ? Pourquoi avoir occupé durant quatre ans votre usine au lieu de partir avec un bon chèque ?” Ce n’était pas la bonne méthode. Il fallait du temps pour comprendre vraiment ce qu’il se passe quand on abandonne une vie pour en construire une autre. Forcément. Les visites se sont succédé, une quinzaine en seize mois et les questions ont laissé place à l’observation. Ce temps passé à scruter a permis de comprendre ce que les Fralib avaient vécu depuis 2010, les blessures qui se referment, les carapaces qui se durcissent et la haine qui fait place à la hargne.

Raconter cette histoire au moyen de l’image et d’un récit graphique était une évidence tant l’atmosphère qui régnait là était tangible parfois suffocante mais toujours plus bouillonnante. Les assemblées générales, la maintenance des outils, les tags de la bataille sur les murs de l’usine que l’on repeint pour passer à la suite… Les Fralib se métamorphosaient jour après jour et leur usine faisait peau neuve. Ils devenaient coopérateurs, ils devenaient leurs « propres chefs ». Ces mots résonnent et serrent le cœur quand on sait les nuits blanches qu’ils ont passé barricadés ici tandis que dehors la vie a continué et que les enfants entraient à la fac’, que les époux s’épuisaient à les soutenir. Il fallait montrer les hommes, les murs et laisser de la place à l’avenir.

C’est l’histoire que j’ai voulue raconter et que Clément Baloup a capté sous ses pinceaux. Celle d’hommes et de femmes qui n’ont pas tourné les talons devant une machine bien plus grosse qu’eux. Il fallait raconter que l’entreprise n’est rien sans le savoir-faire. « La bataille des Fralib » est finalement l’histoire d’une construction quotidienne dense et laborieuse mais novatrice et inspirante.

Aujourd’hui, l’usine tourne, les arômes embaument et tout le monde se tient droit, fier.”

 Sandrine Lana

 

Ariol se balade !

expo_ariolAprès avoir émerveillé petits et grands, l’exposition Ariol, (une coproduction Alcazar Marseille – Bayard Éditions – BADAM!) se rend du 13 octobre au 14 novembre 2015 à la Médiathèque de Portes-Lès-Valence.

BADAM! est fière que l’exposition scénographiée et réalisée à la demande de la Bibliothèque de l’Alcazar fin 2014 puisse continuer d’émerveiller nos chers enfants !


Au même moment :

La 4è édition des Rencontres de la BD de Bourg-Lès-Valence les 7 et 8 Novembre 2015.

 

Ariol à l’Alcazar !

Affiche-ARIOL-Acceuil-quartdetaille-240x340web

Mesdames et Messieurs,

Petits et grands,

Parents et enfants,

Ça y est, c’est parti ! L’exposition “Ariol à l’Alcazar” est ouverte depuis le 14 avril 2015. Cette exposition est coproduite par Alcazar/Ville de Marseille, Bayard Éditions et BADAM!.

Un parcours graphique et ludique pour découvrir le quotidien de ce petit héros.

Ariol c’est ce petit âne à qui il arrive tout un tas d’histoires farfelues, rigolotes. Venez découvrir sa vie d’écolier, son meilleur copain le petit cochon Ramono, ses amours, Pétula, une jolie petite vache avec des taches de rousseurs, ses vacances chez ses grands-parents, Papi Atol et Mami Asine… Tout droit sorti de l’univers d’Emmanuel Guibert et Marc Boutavant, ses créateurs.

L’exposition d’Ariol c’est dès maintenant à la Bibliothèque de l’Alcazar, 58 cours Belsunce, et jusqu’au 27 juin.

Venez rencontrer les auteurs pour le vernissage de l’exposition, le samedi 25 avril à partir de 16h. Au programme, un happening festif avec la Compagnie La Rumeur, un goûter et une séance de dédicaces.

Bonne déambulation à tous !


Et après l’Alcazar, Ariol se balade…

Exposition “Tchô! Marseille”

logo-tchomarseille

En collaboration avec les Éditions Glénat, la ville de Marseille, la Bibliothèque l’Alcazar et les bibliothèques du réseau marseillais, BADAM! a eu en charge de mettre en place pour l’année 2013, dans le cadre de Marseille Capitale Européenne de la Culture, l’exposition Tchô! Marseille.

Du 18 avril au 29 juin, 8 personnages emblématiques ont été exposés et mis à l’honneur dans 6 bibliothèques de la ville :

Agito Cosmos de Fabien Mense & Olivier Milhaud et Lou de Julien Neel à la Bibliothèque du Merlan ;

Captain Biceps de Tébo & Zep à la Bibliothèque de la Grognarde ;

Mamette de Nob à la Bibliothèque Saint-André ;

Nini Patalo de Lisa Mandel à la Bibliothèque du Panier ;

Tib & Tatoum de Bannister & Grimaldi à la Bibliothèque des 5 Avenues ;

Titeuf de Zep et Paola Crusoé Mathilde Domecq, à l’Alcazar.

Mais aussi des animations, des rencontres et des dédicaces tout au long de l’évènement :

– Des ateliers BD animés par Mathilde Domecq, Nob, Bannister & Grimaldi, Fabien Mense & Olivier Milhaud, Lisa Mandel ;

– Une table ronde animée par Peggy Poirrier – Tchô! La genèse de cette aventure éditoriale / Tchô! L’Aventure en présence de Mathilde Domecq, Fabien Mense et Olivier Milhaud / Tchô! La Collec… en présence de Lisa Mandel, Nob, Bannister & Grimaldi ;

– Une visite des expositions Titeuf et Paola Crusoé en présence des auteurs ;

– Une pièce de théâtre « Les souvenirs de Mamette » avec Nob ;

– Un concert dessiné de Paola Crusoé par Mathilde Domecq ;

– Des séances de dédicaces avec l’ensemble des auteurs.

Exposition “Louise et les loups”

Que reste-t-il de Louise Brooks, «  le plus beau visage du monde », aujourd’hui ? Tout le monde connaît ce visage à la beauté diabolique et inoubliable mais que sait-on de cette star du cinéma muet qui en quelques années est passée du statut d’actrice éphémère à celui d’icône ?

 

Louise Brooks, femme des années 1920, mais encore aujourd’hui l’incarnation de la beauté fatale. Un être libre, qui tenait à profiter de sa vie, au-delà d’une morale sexiste et hypocrite qui la réduisait à son simple rôle de femme.

 

C’est au cours d’une résidence portée par BADAM! que Marion Mousse a pu mener à bien ce projet de biographie de la célèbre starlette. Sa bande dessinée a été publiée aux Éditions Cheap Sheep Ship, activité éditoriale de BADAM!.

L’exposition a été pour la première fois présentée au festival BaDaM! 2012 au Cinéma Les Variétés à Marseille.

Renseignements et location : contact@badambd.org

 


Louise Brooks naît en 1906, disparaît en 1985. Sa vie est un film, son plus triste sans doute : violée par l’ami de son père à l’âge de 9 ans, c’est à 18 que Louise quitte son Kansas natal pour tenter sa chance en tant que danseuse à New York. Elle restera 2 ans dans une célèbre revue (du nom prémonitoire de « Scandale ») où elle découvre tous ses talents de séductrice. Très vite le cinéma repère cette photogénie exceptionnelle ; Louise jouera dans plus d’une douzaine de films. Elle devient célèbre, on la réclame, elle se marie, divorce, enchaîne les amants, du milliardaire fou à Humphrey Bogart, elle cède au quidam mais se refuse à Charlie Chaplin. Pourtant, pour elle, c’est le début d’une désillusion perpétuelle, personne ne supporte son libre arbitre, sa façon d’aimer les hommes, « par delà le bien et le mal ».

Exposition “Championzé”

 

Exposition “Championzé”

Peu se souviennent d’Amadou M’Barick Fall, alias Battling Siki, le boxeur qui terrassa le célèbre Georges Carpentier en 1922. Il devint ainsi le premier champion du monde de boxe africain.

 

Avant d’en arriver là, le jeune Sénégalais a suivi un parcours mouvementé en Europe, cherchant à se faire une place dans une société qui avait encore du mal à considérer les hommes de couleur au-dessus de la condition animale. Championzé, l’autre surnom d’Amadou, raconte son itinéraire passionnant et tragique.

 

 

 

BADAM! vous propose une exposition créée à partir de planches originales de la bande dessinée d’Eddy Vaccaro et Aurélien Ducoudray publiée aux éditions Futuropolis.

 

Renseignements et location : contact@badambd.org