Journal La Marseillaise – #Marseille : la bande à BaDaM ! –

L’association organise, jusqu’au 21 mars échanges, projections, etc., histoire de faire se croiser auteurs et public. Une thématique émerge – le reportage-BD – ainsi qu’un temps fort, samedi.

6c2a1b5749cd299679a86a9cc079c34f_XLBaDaM ! – bande dessinée à Marseille – remet ça, en trois chapitres (jeudi, vendredi, samedi), conclus le dernier jour par un temps fort du côté de la rue des Trois-Frères-Barthélémy (6e). Organisée par l’association Massilia BD, en partenariat avec la librairie La Réserve à Bulles et La Revue dessinée, la manifestation, du 19 au 21 mars, s’articule autour de rencontres, dédicaces, projections et « bataille dessinée ».

Plus qu’un festival, à visées parfois avant tout commerciales, il s’agit là, explique Grégory Brandizi, président de l’asso, de créer les conditions de « rencontres entre auteurs et public, de moments conviviaux, où les uns et les autres pourront échanger ». « Même s’il y aura également des dédicaces, et c’est tant mieux », ajoute-t-il. On pourra ainsi croiser Etienne Davodeau, Jeff Pourquié, Taïna Ternoven, Julien Solé, Benjamin Adam, également Nicolas Némiri, Laetitia Coryn et Julien Loïs pour Aaarg !, la belle revue voisine qui en est à sa 8e livraison, mais aussi Clément Fabre pour la BD Explicite. Ainsi que des membres de la rédaction de La Revue Dessinée.

Car une thématique émerge, pour cette édition de BaDaM !, à savoir une pratique assez récente, la BD-documentaire, ou BD-reportage. La Revue dessinée, qui publie son 7e numéro, n’a pas inventé le genre, mais l’a grandement popularisé en France. « La BD-documentaire est en train de se structurer avec La Revue. Elle était partie un peu à l’aventure mais, désormais, elle semble bien fonctionner », poursuit Grégory Brandizi. Le magazine trimestriel a d’ailleurs imaginé une « émission dessinée » et songerait à créer une autre publication.

Le reportage-BD est mis en valeur à la Bibliothèque départementale des Bouches-du-Rhône. C’est là que jeudi à 18h se tiendra une rencontre autour de la BD-documentaire avec Étienne Davodeau (Le Chien qui louche, Les Ignorants) et Franck Bourgeron (rédacteur en chef et co-fondateur de La Revue dessinée), dans le cadre de l’exposition. Vendredi à 18h, La Réserve à Bulles propose une rencontre « Quand la bande dessinée fait son cinéma » avec Kris (scénariste et co-fondateur de La Revue dessinée) et Étienne Davodeau à propos des adaptations au cinéma de Lulu femme nue (nominé aux Césars 2015 dans la catégorie meilleure adaptation), Un homme est mort, ainsi que Notre mère la Guerre.

Journalisme nouvelle manière

Samedi sera le jour du « Parcours graphique », rue des Trois-Frères-Barthélémy, avec, pour commencer, apéro à midi et rencontre avec les invités de BaDaM !, à La Réserve à Bulles. Suivra à 14h30 un échange à propos du reportage dessiné Les Frontières de la Honte, dénonçant la politique migratoire européenne, en présence de la journaliste Taïna Tervonen et du dessinateur Jeff Pourquié, à L’Autoportrait. La rencontre, explique Peggy Poirrier, cogérante de La Réserve, sera animée par l’auteur-journaliste Bruno Le Dantec (CQFD) et portera notamment sur la manière dont dessinateurs et journalistes abordent cette nouvelle manière de travailler ensemble. L’autre rencontre, à 16h30 dans le même lieu, développe une thématique similaire en centrant le propos sur La Revue dessinée, son concept, le fonctionnement de la rédaction, etc., avec Kris et Franck Bourgeron, et les auteurs Julien Solé et Benjamin Adam.

D’autres rendez-vous sont également prévus avec, à partir de 14h, des ateliers BD pour enfants (dès 8 ans) au Nain Jaune (toujours dans la même rue), des dédicaces dans la librairie, ainsi qu’une « Bataille dessinée ». Organisée dans l’Atelier Juxtapoz (35, boulevard Longchamp), avec Dj Moïse aux platines, la Bataille consiste en une série d’affrontements de binômes d’auteurs : un thème est tiré au sort, un dessinateur commence à plancher, au bout d’une minute le second vient compléter ou ravager son croquis. Et ainsi de suite.

Antoine Pateffoz

#Marseille : la bande à BaDaM ! – Journal La Marseillaise.