La sélection du 18 décembre 2014

Compte-rendu du Raging Marseillais
LE SENS
Un sentiment de “tout ça pour ça” a assailli nos chroniqueurs à lecture de cet album. Un packaging et un format très bien foutus mais là où ça coince c’est qu’on sent beaucoup moins d’originalité et de fond de ce derniers opus de Marc Antoine Mathieu. Ce dernier aurait-il perdu de sa superbe ? La faute à la sortie de plus en plus d’autres BD proposant également ce type de réflexion ? Quoiqu’il en soit le compte n’y est pas sur cet album.
ALPHA
BD pas BD ? Voilà la première question que se sont posés nos chroniqueurs. Un problème peut être au niveau du format choisi. C’est dommage car le récit est d’une force assez rare. On se retrouve plongé dans le quotidien et la route semée d’embûches des clandestins africains en route pour “l’El Dorado” européen. C’est juste, percutant et écrit parfois avec un humour qui est juste glaçant ! Un album d’utilité publique pour informer et contrer les discours que l’on peut entendre (trop) régulièrement en ces temps troublés…
SUNNY
Le coup de cœur de la sélection. L’histoire d’un foyer de jeune, tous abandonnés ou orphelins qui se retrouvent à un moment ou un autre dans l’épave d’une Nissan Sunny. On partage le quotidien d’une ribambelle de personnages très bien traités et surtout leur rêverie. Côté graphisme c’est beau et nous fait penser aux estampes japonaises, dixit nos chroniqueurs. Un manga à offrir notamment aux détracteurs de ce genre qui lui reproche à tort son manque d’originalité.
LITTLE TULIP
Sur le papier un classique de la collection “Signé” avec aux commandes Boucq qu’on ne présente plus. Les chroniqueurs ont un eu souffert du dessin de ce dernier. L’histoire est plutôt bien menée jusqu’à (et c’est là que ça se gratte) un dénouement qui est un grand What The Fuck. Dernier regret : la sous-exploitation des personnages secondaires qui pour certains étaient prometteurs. Dommage pour un album qui aurait pu être plus qu’intéressant.
ADAM CLARKS
Dessin pseudo original, format qui vous demandera d’agrandir vos étagères, remake d’Arsène Lupin dopé à la CIA et au KGB, ADAM CLARKS a toutes les caractéristiques de la fausse bonne idée de cadeaux à votre pote qui aime la BD… Rien d’original, rien que les bonnes vieilles grosses ficelles du genre…Si vous cherchez de l’originalité et du fond achetez plutôt Largues et Prévert !

You may also like